Lhacen Hamed Ben Bella

LHBBLhacen Hamed Ben Bella est un danseur et chorégraphe franco-marocain né au Mans. qui a grandi, étudié et vit en France.

Sa rencontre avec la danse s’est faite à travers le Hip Hop dès l’âge de 10 ans. C’est un danseur et chorégraphe autodidacte, il n’a commencé la danse conventionnelle qu’à l’âge de 16 ans.

Après le Hip Hop, Lhacen s’est orienté vers le Jazz, la danse Contemporaine, le Classique, l’Afro et le Folklorique, ce qui lui confère une large palette et fait de lui un artiste complet. Il s’est également tourné vers les arts martiaux afin d’enrichir ses connaissance artistiques par des techniques et une discipline spécifiques.

Lhacen a rapidement été repéré par Dominique Boivin qui l’a formé ainsi que de nombreux autres chorégraphes et professeurs très talentueux comme Peter Goss, Redha Kamel Benteifour ou le metteur en scène Mauricio Celedon.

La danse est une évidence pour Lhacen Hamed Ben Bella, il devient enseignant en 1988.

Ses premières créations en tant que chorégraphe sont « Putain de silence » et « Salope de vie » (1998). Suivent alors « L’utopie héroïque » et « Les murmurantes » en 1999.

En juin 1999 Lhacen reçoit le Premier Prix au Concours Jeunes Chorégraphes de Pontoise.

Il a été formateur pour de nombreux centres : de 1998 à 1999, il est formateur du diplôme d’Etat Jazz CFRD Nantes. Entre 2001 et 2002, il est formateur du diplôme d’Etat au Centre des Arts Vivants à Paris.

En 2003, il commence une carrière de comédien grâce au Théâtre avec Mauricio Celedon qui lui a permis de jouer partout dans le monde et notamment lors de sa toute première représentation en tant que comédien en Italie pour « O Divina la Comedia – L’enfer ».

Une année plus tard, il anime un stage de danse sur le thème de Pablo Neruda, le poète et écrivain chilien, pour Teatro Del Silencio. Il crée également la chorégraphie « Un temps pour elles ».

Il enchaine alors sur « Le Purgatoire » en 2005 en tant que comédien. Il chorégraphie « Le Paradis » en 2007 sur demande de Mauricio Celedon puis « Emma Darwin » deux ans plus tard.

Il crée ensuite une chorégraphie pour le Cirque Baroque Opéra 4 D’Cirq : « l’Opéra des Gueux ».

Depuis plus de 10 ans, Lhacen Ahmed Ben Bella est Président du jury pour l’Examen d’Aptitude Technique (EAT) et aux évaluations pédagogiques du diplômes d’Etat.

Depuis 2007, il est formateur à Artiste Danseur, EAT Centre Européen des Profession Artistiques et à l’Institut National des Arts de musical-Hall Le Mans

A partir de 2011, il a été formateur et professeur au Conservatoire de Nantes en tant que professeur de Jazz (2011-2013), à  EAT Conservatoire d’Angers (2012-2013) et à EAT Pont Supérieur de Nantes (2012-2016).

Il est très souvent invité en tant que professeur à des stages internationaux.

Tout au long de sa carrière Lhacen Hamed Ben Bella est enseignant, chorégraphe sur de nombreux projets et danseur pour plusieurs compagnies. Chaque année, il offre à son public de nouvelles créations comme « Alice », « Dans ma maison » ou « 11 janvier » en hommage aux victimes des attentats du 11 janvier 2015. Il a également crée « ICARO », « Histoire d’Elles », « Boléro », « L’Europe ne nous accueille que si l’on arrive à traverser », « Le cauchemar de Barbe Bleue », « Héroïne », et tant d’autres…

Lhacen Hamed Ben Bella est un danseur talentueux, à la personnalité forte et dont le parcours et les enseignements sont très riches. Ses chorégraphies sont très théâtrales. Il insiste toujours sur les principes et règles de la danse mais également sur l’importance de la scène. L’espace doit être occupé et le regard du danseur joue un rôle décisif et participe lui aussi à l’occupation de l’espace. Les mouvements sont soutenus puis tombés, vers le haut puis au sol, ralentis puis courus ; ce qui donne une impression de légèreté et d’espace.

Ses créations sont inspirées des cultures, des religions et des ethnies et sont souvent en relation avec l’exploration de l’identité. Il aime transmettre des messages à travers ses chorégraphies mais également transmettre les enseignements de la danse et s’imprégner des échanges avec les jeunes danseurs et danseuses. A travers ses représentations, Lhacen raconte des histoires, il communique au public beaucoup d’émotion et démontre son amour pour la danse grâce à son univers unique.

Lhacen Hamed Ben Bella est également papa d’une chanteuse lyrique qui enseigne l’histoire de l’Art et la musique.

Aujourd’hui Lhacen continue à vivre de sa passion et aimerait participer à des stages internationaux au Maroc afin de s’imprégner encore une fois de sa culture mais également de partager son savoir et son univers avec les danseurs et danseuses du Maroc.

Parmi ses créations en 2016 :

« Le singe qui parle », « LA Callas », « Butter Fly », « Opium », « La Carmen », « Lhacen Project festival danse Plage » avec les Conservatoires de Lorient, Rennes et Sarzeau.

N’hésitez pas à parcourir son site afin de découvrir son travail sur les presque 20 dernières années !

Chapeau l’artiste !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s